bfmtv

Valls entend des amalgames sur les musulmans "dans notre pays" aussi

"Les musulmans de France sont les premières victimes de l'islamisme radical", a tenu à affirmer Manuel Valls mercredi en répondant une question sur les mosquées radicales. Le Premier ministre a voulu adresser un "message soutien à nos compatriotes musulmans". "L'Etat se doit d'agir contre islamisme radicale mais l'Etat a aussi un devoir protection vis-vis de nos compatriotes et concitoyens musulmans pour éviter des amalgames qu'on entend de l'autre côté de l'Atlantique mais aussi dans notre pays", a-t-il ajouté en référence aux récentes déclarations du candidat à la primaire républicaine américaine Donald Trump.

Mise en ligne le 09/12/2015

Sur le même sujet