Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Valls: "Ceux qui s'en sont pris à des cadres doivent répondre de leurs actes"

Manuel Valls a répondu, ce mercredi à l'Assemblée nationale, à une question concernant le sort des salariés d'Air France impliqués dans les violences contre des cadres d'Air France le 5 octobre dernier. Pour le Premier ministre c'est une affaire qui dépend désormais de la justice dans laquelle le gouvernement ne doit pas interférer. "Quand on s'en prend à des salariés, quand on les humilie, quand on les frappe devant d'autres salariés, quand on s'en prend à des vigiles, modestes, aux petits salaires - l'un de ces vigiles a été pendant une demi-heure dans le coma, Je ne crois pas que ce soit la conception du syndicalisme. Le dialogue social, c'est le respect, la discussion, les règles du droit. Ceux qui s'en sont pris à des cadres de cette entreprise dans les conditions que vous savez doivent répondre de leur acte. La justice va faire son travail. Le gouvernement respecte l'indépendance et le travail de la justice", a-t-il déclaré.

Mise en ligne le 14/10/2015

Sur le même sujet