bfmtv

Un tweet ou un post Facebook sur votre candidat peut vous coûter 3.750 euros ce week-end

Nous entrons ce vendredi soir à minuit dans la période de réserve. Autrement dit, interdiction pour les candidats, leurs soutiens, les médias de poursuivre des actions de propagande électorale, en soutien d'un candidat ou au détriment d'un autre. Une interdiction qui concerne également chaque citoyen, notamment sur les réseaux sociaux. Le risque: 3750 euros d'amende. Les explications.

Mise en ligne le 05/05/2017

Sur le même sujet