bfmtv

Un joueur français victime du canular du "swatting"

Le swatting, phénomène répandu aux Etats-Unis qui consiste à envoyer les forces de l'ordre chez quelqu'un en signalant une agression, a fait sa première victime française mardi. Hubert était devant son ordinateur pour une partie de jeu vidéo retransmise en direct quand des policiers de la Bac ont fait irruption chez lui pour l'arrêter. S'ils sont identifiés, les auteurs du canular risquent jusqu'à cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Mise en ligne le 13/02/2015

Sur le même sujet