bfmtv

Trierweiller: " les femmes paient toujours en premier le prix de la guerre ou des conflits" - 13/05

L'ex-compagne de François Hollande s'est rendue mardi matin sur le parvis du Trocadéro à Paris à l'appel d'un comité pour dénoncer l'enlèvement de 200 lycéennes nigérianes par la secte Boko Haram. Elle a indiqué à son arrivée qu'elle était venue au-delà de cela "pour toutes les femmes qui sont violées à travers le monde dans des périodes de conflit ou des périodes de dangerosité particulière dans des pays où il y a du terrorisme".

Mise en ligne le 13/05/2014

Sur le même sujet