bfmtv

Trierweiler: "Ce sont toujours les femmes qui paient" le prix de la guerre - 13/05

Valérie Trierweiler a participé mardi avec Carla Bruni et d'autres personnalités à une mobilisation pour les jeunes filles enlevées au Nigeria. L'ancienne Première dame demande leur libération et estime qu'elle sont le symbole des femmes opprimés dans le monde.

Mise en ligne le 13/05/2014

Sur le même sujet