bfmtv

Transports en commun: le gouvernement s'engage pour dire stop au harcèlement

De nombreuses femmes reconnaissent avoir été harcelées au moins une fois dans les transports en commun. Un simple regard insistant ou une remarque déplacée, la promiscuité ou au contraire l’isolement, suffisent à renforcer le sentiment d’insécurité. Le gouvernement a décidé de prendre des engagements pour lutter contre le harcèlement sexiste. La secrétaire d’Etat aux droits des femmes, Pascale Boistard, en dévoile la teneur ce jeudi. Une campagne de sensibilisation aura lieu cet automne. L’arrêt des bus à la demande la nuit ou encore des services d’alerte par téléphone ou SMS sont déjà expérimentés.

Mise en ligne le 09/07/2015

Sur le même sujet