bfmtv

Syriza: "Une erreur de considérer que ce n'est qu'une question grecque", affirme Sarkozy

L'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy en a appelé, depuis Berlin où il doit rencontrer lundi Angela Merkel, au "respect des urnes". "Les Grecs ont décidé, nous devons respecter leur choix", a-t-il insisté. Il a aussi appelé à "la responsabilité de chacun" du côté des "Grecs qui ont beaucoup souffert" et des instances européennes. Sur les risques de sortie de l'euro et les craintes relancées par la victoire de Syriza, Nicolas Sarkozy a dit que "ce serait une erreur de considérer que ce n'est qu'une question grecque".

Mise en ligne le 26/01/2015

Sur le même sujet