Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Syrie: Fillon soutien Hollande mais est "en colère devant le temps perdu"

Le gouvernement a défendu la prolongation des frappes en Syrie, ce mercredi à l'Assemblée nationale. Une position perçue comme un revirement par l'opposition. "Nous soutenons ce revirement, mais au fond de nous, il y a de la colère devant le temps perdu", a déclaré François Fillon, député Les Républicains.

Mise en ligne le 25/11/2015

Sur le même sujet