bfmtv

Syrie: Edouard Elias n’était pas une tête brûlée - 08/06

Le jeune photographe français porté disparu depuis jeudi en Syrie est quelqu'un de très intelligent qui assimile très vite selon Olivier Cahez, son professeur à l'école de Condé.

Mise en ligne le 08/06/2013

Sur le même sujet