bfmtv

Suppression d’emplois chez Areva: "des erreurs à tous les niveaux", dénonce un syndicaliste

Barrages filtrants, sites de production à l'arrêt, manifestations: les salariés d'Areva se sont fortement mobilisés mardi pour défendre les emplois au sein du groupe nucléaire et dire non à son démantèlement, une première depuis l'annonce en mai de la suppression de 3.000 à 4.000 postes en France. "Il y a eu des erreurs à tous les niveaux. L’Etat actionnaire n’a pas assumé son rôle de stratège, d’organisateur de la filière nucléaire. Ça a été une succession depuis dix ans de mauvaises décisions de l’Etat pour Areva", a regretté au micro de BFMTV Jean-Pierre Bacheman, coordinateur CFDT chez Areva. Selon lui, il y a aussi eu "des fautes internes. On a investi dans des affaires complètement improductives."

Mise en ligne le 02/06/2015

Sur le même sujet