bfmtv

Sotchi: les militants des droits de l’homme craignent l’après JO - 21/02

Nicolas Larst est un journaliste d’investigation à Sotchi. Après avoir révélé la corruption du pouvoir local pendant toute la préparation des Jeux Olympiques, il a été assigné à résidence pendant six mois, accusé de trafic de drogues. Alors que le monde va bientôt détourner son regard de Sotchi, ceux qui se battent pour le respect des droits de l'homme en Russie s'inquiètent.

Mise en ligne le 21/02/2014

Sur le même sujet