bfmtv

Rocambolesque ratage autour de 3 jihadistes présumés: la droite très critique

Les services du ministère de l'Intérieur sont, ce mercredi, sous le feu des critiques après l'incroyable ratage de l'interpellation de trois jihadistes présumés, qui rentraient en France mardi. Bernard Cazeneuve est particulièrement visé par les critiques de l'opposition. Le sénateur UMP des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi, a qualifié les services du ministère de l'Intérieur de "Pieds nickelés".

Mise en ligne le 24/09/2014

Sur le même sujet