bfmtv

Richard Ferrand: "Il n'y a pas d'accords d'appareils" avec François Bayrou

La République en marche a annoncé, jeudi, la majeure partie de ses investitures pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochain. Une annonce qui a déclenché la colère de François Bayrou. Le président du MoDem et soutien d'Emmanuel Macron réclame plus d'une centaine de circonscriptions pour des candidats issus du MoDem. Invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi sur BFMTV et RMC, Richard Ferrand, secrétaire général de la République en marche, est revenu sur cette polémique: "Il n'y a pas d'accords d'appareils avec François Bayrou. Nous avons envoyé les meilleurs d'entre nous pour que demain l'Assemblée nationale ressemble à la France. C'était ça l'idée, dans le respect des sensibilités".

Mise en ligne le 12/05/2017

Sur le même sujet