bfmtv

Retrait de Paris Match : "Ce numéro ajoute l'indécence à l'indécence" (Fédération des victimes d’attentats)

Le parquet de Paris a assigné en référé jeudi Paris Match pour obtenir en urgence le retrait du numéro du magazine publié ce jour et contenant des images de la vidéosurveillance de l'attentat de Nice, qui suscite la colère des victimes et de leurs proches. "Paris Match ajoute vraiment l’indécence à l’indécence en prétendant que cela est un hommage aux victimes et que Paris Match défend, je cite, bec et ongle le droit des victimes, estime Stéphane Gicquel la Fédération nationale des victimes d’attentats sur BFMTV. C’est une approche voyeuriste, pour faire de l’argent. L’investigation de Paris Match n’apporte rien car tout est connu. Et il faut se rappeler que ces photos sont des éléments volés au dossier judiciaire". 

Mise en ligne le 13/07/2017

Sur le même sujet