bfmtv

Renseignement: Valls balaie les "fantasmes", des "critiques excessives et absurdes"

Alors que des manifestants ont protesté lundi midi à quelques pas de l'Assemblée nationale, contre le projet de loi sur le renseignement, au premier jour de son examen par les députés, Manuel Valls a balayé les "fantasmes" et "les critiques excessives et absurdes" qui entourent le texte. Le Premier ministre, qui défendait en personne le texte, a assuré au contraire qu'il s'agissait d'un "progrès important pour nos services de renseignement et notre démocratie".

Mise en ligne le 13/04/2015

Sur le même sujet