bfmtv

Régionales: Les 30 ans de diabolisation du FN n'ont-ils servi à rien ? (2/2)

Le Front national a réalisé une percée historique lors du premier tour des élections régionales en récoltant les voix de plus de 6 millions d'électeurs, soit 27,73% des suffrages exprimés, largement devant les listes de l'Union de la droite et du Centre (26,65%) et l'Union de la gauche (23,12%). Le parti frontiste a progressé de 16 points par rapport au même scrutin de 2010, où il avait recueilli 11,42% des voix, et dépasse même les 40% en Nord-Pas de Calais-Picardie et en PACA. Les partis traditionnels semblent dépourvus face à cette progression spectaculaire. La stratégie de diabolisation du FN ne sert-elle plus à rien ? - Avec: Juliette Méadel, porte-parole du PS. Hervé Le Bras, démographe et historien, auteur de "Le pari du FN" (Éd. Autrement). Et Michel Wieviorka, sociologue et directeur d'études à l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales). - Grand Angle, du mardi 8 décembre 2015, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 08/12/2015

Sur le même sujet