bfmtv

Rachida Dati se dit victime d'une "cabale politique" dans son propre camp

Rachia Dati, ancienne garde des Sceaux épinglée par la Cour des comptes pour des dépenses indues quand elle était au gouvernement, s'est dite victime jeudi d'une "cabale politique" et a mis en cause des proches de Nicolas Sarkozy. L'ex-ministre UMP a été épinglée en janvier par une décision de la Cour des comptes pour près de 9.000 euros de dépenses indues, notamment de vêtements, et 180.000 euros de dépenses de communication lorsqu'elle était au ministère, a rapporté mercredi l'hebdomadaire Le Point.

Mise en ligne le 14/05/2015

Sur le même sujet