En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Quels pays de l’UE restreignent encore le droit à l’avortement?

L’Irlande se déchire sur le droit à l’avortement. Un référendum est prévu ce vendredi. Les irlandais devront se positionner: pour ou contre la libéralisation de l'avortement. Dans l’Union européenne, 85% des états membres autorisent l’IVG mais il y a des exceptions. A Malte, l’avortement est totalement interdit et est puni d’une peine de 18 mois à trois ans de prison. En Pologne, l'IVG n'est autorisée qu’en cas de viol, de malformation grave du fœtus ou de danger pour la mère. Début 2018, un projet de loi est déposé pour interdire l'avortement en cas de malformation du fœtus. A Chypre, jusqu’à fin mars, l'avortement était illégal et n’était pratiqué que si deux médecins certifiaient d’un danger pour la femme ou l'enfant à naître. Les femmes peuvent désormais avorter dans un délai de 12 semaines sans justifier d'un risque pour leur santé. En Irlande, l’IVG n’est autorisée qu’en cas de danger pour la mère mais reste interdit en cas de viol, d'inceste ou de malformation du fœtus. L’IVG est un crime passible de 14 ans de prison.

Mise en ligne le 25/05/2018

Sur le même sujet