En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Qu'est-ce que le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure?

Bure est un petit village de la Meuse, 82 habitants au dernier recensement. Mais c’est aussi le site choisi en 1998 par les autorités pour être le cimetière des déchets les plus dangereux du nucléaire français: 85 0000m3 enfouis à 500m de profondeur. En 2004, des opposants au projet ont acheté une vieille ferme de Bure pour en faire leur QG, et l’ont baptisée “La maison de résistance à la poubelle nucléaire”. La résistance n’a pas cessé depuis. L’épilogue récent du dossier Notre-Dame-des-Landes leur a redonné espoir. En 2013, lors d’une consultation, les habitants ont décidé que le bois Lejuc, une forêt de 220 hectares, ne devait pas être cédée à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Décision invalidée par le conseil municipal et gelée par la justice en mai 2017.

Mise en ligne le 22/02/2018

Sur le même sujet