Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Quand Macron pilonne la primaire à gauche en petit comité

En déplacement au Liban, le candidat à la présidentielle refuse de commenter la primaire à gauche. Mais lorsque les micros sont éteints, le fondateur du mouvement "En marche" y va franchement. "Cette primaire a été conçue pour que rien n'en sorte. Ce sera réussi" rapporte ainsi notre journaliste Camille Langlade en déplacement avec le politique. Ou bien encore: "La primaire, c'est le résultat de la mort clinique des partis".

Mise en ligne le 24/01/2017

Sur le même sujet