En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Quand les nouvelles techniques d'enquête font avancer l'affaire Grégory

Cinq membres de la famille Villemin sont actuellement interrogés dans le cadre de l'affaire Grégory. Il y a près de 33 ans, ce petit garçon était retrouvé mort dans les eaux de Vologne, dans les Vosges. Après tant d'années, l'enquête peut être relancée grâce aux nouvelles techniques d'enquête. "De l'ADN qu'on ne pouvait pas trouver il y a 10 ans, on peut la trouver aujourd'hui parce qu'une simple trace, une trace infime, peut parler", a assuré, ce mercredi sur BFMTV, Maître Didier Seban, avocat pénaliste. Le spécialiste a également affirmé que l'on pouvait "faire parler une fibre de vêtement et découvrir des choses à l'analyse microscopique qu'on ne pouvait pas découvrir il y a 30 ans".

Mise en ligne le 14/06/2017

Sur le même sujet