bfmtv

Procès de Salah Abdeslam: des familles de victimes réagissent à son silence

Salah Abdeslam, seul membre encore vivant des commandos jihadistes des attentats du 13 novembre 2015, est jugé dans un autre dossier à Bruxelles, ce lundi. Dès l’ouverture du procès, il a exprimé son refus de répondre aux questions. "Je ne souhaite répondre à aucune question. Mon silence ne fait pas de moi un criminel, c’est ma défense.", a-t-il déclaré. Son attitude n’a pas surpris les familles de victimes. "C’est un manipulateur depuis le début", a estimé Patricia Correia de l’association 13onze15: Fraternité et vérité. Certains membres de familles de victimes déplorent la disposition de la salle d’audience. "Il nous tourne le dos, j’aurais aimé voir son visage, ses yeux, comment il réagit", a estimé un autre membre de l’association 13onze15: Fraternité et vérité. Son procès belge va durer quatre jours, certains espèrent qu’il parle d’ici à vendredi. 

Mise en ligne le 05/02/2018

Sur le même sujet