bfmtv

Primaire: "Les petites attaques en règle sous la ceinture mettront hors jeu ceux qui les pratiquent", Luc Chatel

Nicolas Sarkozy vit une semaine difficile. Après les accusations de Patrick Buisson, c'est autour de Jean-François Copé de sonner la charge. Le maire de Meaux, qui a obtenu ses parrainages pour participer à la primaire de la droite, accuse son ancien champion de se présenter à la présidence pour échapper à la justice. "On n'a compris que rien ne sera épargné à Nicolas Sarkozy", a estimé Luc Chatel, président du Conseil national Les Républicains et soutien du candidat. "Ceux qui se livrent à ce petit jeu vont être sanctionnés le 20 et le 27 novembre", a-t-il lancé. "Les petites attaques en règle sous la ceinture mettront hors jeu ceux qui les pratiquent", a ajouté le député de la Haute-Marne. - 19h Ruth Elkrief, du jeudi 29 septembre 2016, sur BFMTV.

Mise en ligne le 29/09/2016