bfmtv

Présidentielle: François Fillon dénonce "un assassinat politique" et parle d'une "justice à charge"

Alain Marschall et ses invités ont débattu autour de la conférence de presse improvisée de François Fillon, ce mercredi, à son QG de campagne. "C'est un assassinat en effet, mais par ce déchaînement disproportionné, sans précédent connu, par le choix de ce calendrier, ce n'est pas moi seulement qu'on assassine, c'est l'élection présidentielle", a-t-il déclaré. Le candidat de la droite et du centre n'a pas non plus hésité à se poser comme une victime. Il a attaqué l'institution judiciaire et a dénoncé une "enquête menée exclusivement à charge". Par ailleurs, François Fillon est lâché par Bruno Le Maire et des élus de droite, alors que l'UDI suspend sa participation à la campagne du candidat. - On en parle avec: Isabelle Le Callennec, porte-parole de François Fillon. Ruth Elkrief et Bruno Jeudy, nos éditorialistes politiques. Ainsi que Thierry Arnaud, notre chef du service politique. - 20H 2017 du mercredi 1er mars 2017, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Mise en ligne le 01/03/2017

Sur le même sujet