bfmtv

Présidentielle 2017: Le front anti-Valls se prépare (1/2)

Manuel Valls a annoncé sa candidature à la présidentielle ce lundi depuis son fief d'Evry. Loin de son discours sur les "positions irréconciliables à gauche" de février dernier, il a lancé sa campagne sous le signe du rassemblement. Conciliation, réconciliation, rassembler, unité: autant de mots qu'il a prononcés pour officialiser son entrée en lice à la primaire à gauche, qui est selon lui '"un formidable moyen pour recréer l'unité". Ce défi s'annonce toutefois difficile à relever pour le Premier ministre. Martine Aubry a déclaré ce lundi qu'il n'était "pas évident" pour elle de soutenir la candidature de Manuel Valls. - Avec: Joseph Macé-Scaron, président du comité éditorial de Marianne. Laure Bretton, journaliste à Libération. Elsa di Meo, soutien de Valls, secrétaire nationale du PS à l'action et à la promotion républicaine du PS. Et Alexis Bachelay, porte-parole de Benoît Hamon, député PS des Hauts-de-Seine. - Édition spéciale, du lundi 5 décembre 2016, présentée par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 05/12/2016

Sur le même sujet