bfmtv

Pourquoi les CRS sont-ils en colère ? Un policier témoigne

L'État veut taxer les indemnités de déplacement des CRS à compter de 2018. C'est la goutte d'eau pour ce CRS, qui témoigne sous anonymat de ses difficiles conditions de travail. Jeudi, près de 2.000 de ses collègues se sont fait porter pâles au moment même où se déroulait la seconde journée de mobilisation de la loi travail. Une absence symbolique pour interpeller le ministère de l'Intérieur.

Mise en ligne le 22/09/2017

Sur le même sujet