bfmtv

Pour n'avoir pas conservé ses ordonnances, il ne sera pas indemnisé – 01/06

Un homme qui se dit victime du Médiator, s’est fait débouter en avril de sa demande d'indemnisation, car il n’a pas conservé ses ordonnances. Pourtant, il affirme s'être vu prescrire ce médicament pendant 20 ans, entre 1986 et 2006. Amputé des deux jambes, opéré du cœur, il souffre d'un diabète de type II et dort à l'aide d'un respirateur, autant de problèmes médicaux symptomatiques selon lui d'une prise de ce médicament. Il avait assigné le laboratoire au civil pour accélérer la procédure et se faire indemniser.

Mise en ligne le 01/06/2014

Sur le même sujet