bfmtv

Port d'arme hors service prolongé: "C'est une première mesure qui nous paraissait évidente à mettre en œuvre", Loïc Fanouillere

Au lendemain de l'attaque jihadiste contre un policier et sa compagne, tués à Magnanville, les puissants syndicats de police étaient reçus par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ils ont obtenu le droit de porter leur arme en permanence, y compris hors service, au-delà du 26 juillet, date de fin de l'état d'urgence. "C'est une première mesure qu'on attendait, qui nous paraissait évidente à mettre en œuvre", a avancé Loïc Fanouillere, secrétaire administratif général Alliance Police Nationale. "C'est un premier geste important de faire en sorte que les policiers soient dorénavant armés 24h sur 24, mais on demande à aller beaucoup plus loin", a-t-il ajouté. Les syndicats de police veulent en effet l'intégration de leurs collègues, adjoints de sécurité, dans un corps spécifique de la police nationale. - Grand Angle, du mardi 14 juin 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 14/06/2016

Sur le même sujet