bfmtv

Plan anti-pollution: le retour de la pastille ne convainc pas

Ce n’est pas le retour de la "pastille verte" des années 90 mais ça y ressemble fort. La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a annoncé mardi la mise en place de vignettes de couleur dès janvier prochain pour signaler le taux de pollution de chaque véhicule. Aucune obligation pour les automobilistes d’apposer la vignette sur leur voiture, mais les véhicules les plus propres seront avantagés. Certains accès pourraient leur être réservés. Le stationnement pourrait également être gratuit. Les avantages seront décidés par les maires de chaque commune. La municipalité de Marseille s’est déjà dite sceptique. Les conducteurs sont eux aussi partagés sur la réforme.

Mise en ligne le 02/06/2015

Sur le même sujet