bfmtv

Pilules : panique chez les gynécos - 16/01

Les pilules de 3eme et 4eme génération cristallisent toutes les peurs. En septembre, la Haute autorité de santé a souligné le risque de thrombose veineuse deux fois plus élevé de ces pilules par rapport à celles de 2eme génération, puis elles ont été déremboursées et les plaintes de patientes se sont accumulées. De quoi créer le trouble dans les cabinets des gynécologues où les questions sur ces contraceptifs sont quotidiennes.

Mise en ligne le 16/01/2013

Sur le même sujet