bfmtv

Pédophilie à l’école: l’Éducation nationale regrette le manque de communication

Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem ont présenté ce lundi les conclusions de l'enquête administrative ouverte suite aux scandales de pédophilie en milieu scolaire. A Villefontaine, "le parcours de l’enseignant a été examiné en détails et rien ne pouvait laisser supposer qu’il présentait des risques pour les enfants", a déclaré Isabelle Roussel, inspectrice générale de l’Éducation nationale, lors d’une conférence de presse à Grenoble. A Rennes, "l’Éducation nationale n’avait pas reçu d’avis officiel concernant la condamnation de l’enseignant en 2006", précise Isabelle Roussel. En 2013, des informations avaient été transmises par voie orale aux services de l'Education nationale. Mais ces renseignements ne sont pas remontés jusqu'au rectorat, et il n'est pas certain qu'ils auraient pu être vérifiés.

Mise en ligne le 04/05/2015

Sur le même sujet