bfmtv

Patrick Pelloux: "On a voulu aller très vite pour sauver le maximum de monde"

Le médecin urgentiste Patrick Pelloux "partage cette douleur de l'attente" des familles alors que les victimes des attentats de vendredi n'ont pas encore été toutes formellement identifiées. "Je tiens à présenter nos excuses, on est allé très vite pour sauver un maximum de monde", explique l'ancienne plume de Charlie Hebdo qui ajoute que de nombreux blessés ont été évacués sans avoir leurs papier sur eux ou leur sac à main.

Mise en ligne le 15/11/2015

Sur le même sujet