En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"On n'a pas envie qu'il soit dans notre ville" Des opposants au concert de Cantat font face à ses fans à Montpellier

La pression ne faiblit pas sur Bertrand Cantat. L’ancien chanteur de Noir Désir, condamné en 2004 pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant et libéré de contrôle judiciaire en 2011, est revenu sur le devant de la scène le 1er décembre 2017 pour la sortie de son premier album solo. Déprogrammé de plusieurs festivals en raison des polémiques sur sa remise en liberté, il a renoncé à sa tournée des festivals d’été - mais pas à ses concerts. Il a cependant indiqué hier soir, sur la scène de Montpellier, qu’il s’agirait de sa dernière tournée. “J’ai payé la dette à laquelle la justice m’a condamné”, a affirmé le chanteur sur les réseaux sociaux, en invoquant le droit à la réinsertion et celui d’exercer son métier.

Mise en ligne le 13/03/2018

Sur le même sujet