bfmtv

"On est obligé de rester pour que la maison ne soit pas pillée" La galère à Bry-sur-Marne après les inondations

Les personnes sinistrées par les inondations ces dernières semaines font face à une lente décrue. À Bry-sur-Marne, Amélie se trouve les pieds dans l'eau, sans électricité depuis bientôt deux semaines. Les pompes servant à évacuer les eaux l'empêchent de fermer la porte du domicile. "On est obligé de rester pour faire en sorte que la maison ne soit pas pillée ou volée" détaille-t-elle à BFMTV. 

Mise en ligne le 05/02/2018

Sur le même sujet