bfmtv

Nicolas Sarkozy précise ses conditions de la légitime défense pour les policiers

Le deuxième débat de la primaire de la droite et du centre retransmis sur BFMTV s'est tenu ce jeudi soir salle Wagram à Paris. Alors que les policiers réclament une refonte du système de légitime défense après avoir subi plusieurs attaques, Nicolas Sarkozy a fait part de sa proposition à ce sujet. "Le seul fait que le délinquant sorte son arme et pointe un représentant de l'ordre peut justifier l'usage par celui-ci, même si le délinquant n'a pas tiré", a déclaré l'ancien chef de l'Etat.

Mise en ligne le 03/11/2016

Sur le même sujet