bfmtv

Nicolas Doze à deux doigts de s'endormir en plateau à l'évocation de la loi Macron

L'humeur était taquine, ce lundi, dans l'édition du midi-15 heures de BFMTV. "Je vais vous réveiller grave. Muse un lundi, rien de tel pour commencer la semaine", lance notre chroniqueuse culture Candice Mahout. Le présentateur de la tranche, Ronald Guintrange poursuit "et pour se rendormir rien de mieux que la loi Macron et ses 18.000 articles" en faisant référence à la chronique de Nicolas Doze. Loin de s'offusquer de la boutade, l'éditorialiste économie prend ses mots à la lettre et feint l'assoupissement sous l'hilarité générale.

Mise en ligne le 08/06/2015

Sur le même sujet