bfmtv

NDDL: l'évacuation de la ZAD est imminente mais ces occupants continuent de résister

Edouard Philippe avait donné trois mois aux occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes pour régulariser leur situation dans le cadre d’un projet agricole individuel. Ce délai a pris fin le 1er avril et ceux qui ne se sont pas mis en conformité depuis cette date, sont menacés d’expulsion. Sylvie Thebault, agricultrice installée depuis dix-neuf ans dans la ZAD, estime que le temps laissé par le gouvernement est insuffisant. "Le projet est arrêté certes, mais j’ai toujours un statut d’illégal, le délai du 31 mars est trop court pour rentrer dans la légalité", estime-t-elle.

Mise en ligne le 06/04/2018

Sur le même sujet