bfmtv

Mouvement de grogne dans les prisons: les actes administratifs remis en cause - 06/05

Les surveillants de prison ont manifesté mardi pour dénoncer des conditions de travail et de sécurité "insupportables" avant d'être reçus à la Chancellerie. Pour Dominique Verrière, secrétaire local du syndicat Ufap-Unsa Justice, les actes administratifs n'ont aucun effet sur les conditions de travail des agents, ni "sur la capacité de cette administration à réinsérer la population pénale qu'elle a en charge".

Mise en ligne le 06/05/2014

Sur le même sujet