bfmtv

Mort de Naomi Musenga: son père ne croit pas à l’intoxication au paracétamol

Le parquet de Strasbourg a indiqué mercredi que la mort de Naomi Musenga, décédée en décembre dernier après avoir essayé vainement d'alerter le Samu sur son état de santé, est due à une intoxication au paracétamol absorbé pendant plusieurs jours. Polycarpe Musenga, le père de la jeune femme de 22 ans, ne croit pas à ces conclusions.

Mise en ligne le 12/07/2018

Sur le même sujet