Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Mise en cause dans l'affaire Tapie, Christine Lagarde riposte

Christine Lagarde pourrait être jugée devant la Cour de justice de la République. La directrice du FMI est accusée de négligence dans la gestion de l'arbitrage pris en faveur de Bernard Tapie, dans l'affaire de la revente d'Adidas. Elle était à l'époque ministre de l'Économie et avait choisi l'option de l'arbitrage privé pour régler le contentieux entre l'homme d'affaires et le Crédit lyonnais. Le Fonds monétaire international a très vite réagi et a renouvelé sa confiance en sa directrice qui a demandé à ses avocats de former un recours en saisissant la Cour de cassation. Trois magistrats, six députés et six sénateurs décideront si l’ex ministre de l’Économie est coupable de délit de négligence. Elle risque un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Mise en ligne le 18/12/2015

Sur le même sujet