bfmtv

Militaires agressés à Nice: "vérifier s'il n'y a pas un réseau", demande Estrosi

Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif ont été agressés ce mardi à Nice. Christian Estrosi, maire UMP de la ville, assure que cet acte "est de toute évidence volontaire". Les images des caméras de vidéosurveillance ont été remises à la police pour que "les mesures les plus fermes soient prises" contre l'agresseur et son complice. La priorité est aussi de "vérifier s'il n'y a pas un réseau qui préparerait autre chose", a affirmé le maire UMP de Nice. "Il est plus que nécessaire que nous puissions conserver ces effectifs de militaires pour mieux garantir la protection de notre cité", a-t-il déclaré.

Mise en ligne le 03/02/2015

Sur le même sujet