BFM Paris

Mer de déchets à Méricourt : "Des roues de voiture et bien d'autres choses ont été jetées volontairement"

A Méricourt, l'eau de la Seine n'est même plus visible. Elle est masquée par près de 200 tonnes d’ordures accumulés sur la surface, selon nos informations. Deux semaines après le début de la crue, des détritus divers et variés, charriés par le courant, ont fini par former un amas d’immondices de près de 8.000 m² et 80 cm de hauteur au niveau du dernier barrage d'Île-de-France, avant la Normandie. Des habitants ont décidé de nettoyer les berges sur lesquelles les déchets se déversent. Ils sont en colère contre les incivilités de certains.

Mise en ligne le 04/02/2018

Sur le même sujet