bfmtv

Marseille: les enfants perdus

Des chiffres qui donnent le tournis. 2016 est l’année la plus sanglante depuis 30 ans à Marseille. Le record du nombre d’homicides a été battu: 34 morts par balles. L’immense majorité de ces meurtres est liée au trafic de stupéfiants. Et surtout, les victimes sont de plus en plus jeunes. Fatah, 19 ans, a été tué de 15 balles de kalachnikov le 24 décembre. Le corps de Rudy, 15 ans, a été retrouvé en partie brûlé le 18 novembre. Une ville qui dévore ses enfants. Pourquoi un tel engrenage, une telle impuissance ? Des mères ont accepté de briser la loi du silence. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 16 janvier 2017.

Mise en ligne le 16/01/2017

Sur le même sujet