bfmtv

Manuel Valls refuse l'extension de la déchéance de nationalité à tous les Français

Alors que 2015 a été marquée par des attentats, Manuel Valls a confié qu'il "ressentait le poids des responsabilités comme citoyen, responsable politique et père". Sur la déchéance de nationalité, il a tenu à défendre à nouveau cette mesure controversée. "Être Français, c'est un honneur. J'ai fait le choix de devenir Français", a-t-il poursuivi en référence à son histoire. Mais le Premier ministre a aussi souligné que l'idée de déchoir tous les terroristes français ne sera pas retenue. "La France ne peut pas créer des apatrides". Cela ne serait pas conforme à l'image, ni aux valeurs, ni aux engagements internationaux de la France. Il s'est dit par ailleurs "convaincu que la révision constitutionnelle sera adoptée à une large majorité." - Avec: Ruth Elkrief et Laurent Neumann, éditorialistes politiques de BFMTV. Ainsi que Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien-Aujourd'hui en France. - 20H Politique, du mercredi 6 janvier 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Mise en ligne le 06/01/2016

Sur le même sujet