Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Manuel Valls durcit le ton face aux nationalistes en Corse

Le Premier ministre, Manuel Valls se déplace en Corse, ce lundi pour la première fois depuis sa prise de fonction. La région et les deux départements vont fusionner le 1er janvier 2018. Une première. Les autres points sensibles sont restés lettre morte. Pas d'amnistie pour les prisonniers politiques ni de langue corse officielle. Une position ferme de l'Etat que regrette Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse. "Nous ne sommes d’accord sur rien. Ni le concept que vous contestez, ni le constat", a-t-il déploré.

Mise en ligne le 04/07/2016

Sur le même sujet