bfmtv

Mandon: "On voit bien qu'on a pris une grosse fessée"

Au lendemain de la défaite socialiste aux élections départementales, le secrétaire d'État Thierry Mandon reconnaît "une grosse fessée". Mais alors que les frondeurs appellent à une inflexion de la politique du gouvernement, "faut purger ce débat de la politique plus à gauche. Nous sommes recordman du monde de la dépense publique", répond-t-il à la gauche de la gauche. "Un remaniement "ne me semble pas être l'urgence du moment", déclare-t-il enfin.

Mise en ligne le 30/03/2015

Sur le même sujet