Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Malgré une grâce présidentielle, Jacqueline Sauvage reste en prison

François Hollande lui avait accordée la grâce présidentielle en janvier dernier, mais le juge d’application des peines de Melun, qui a le dernier mot dans cette affaire, en a décidé autrement et a refusé vendredi sa demande de libération conditionnelle. Jacqueline Sauvage reste donc en prison. En septembre 2012, après 47 ans d’enfer conjugal, cette femme de 68 ans a assassiné son mari violent de trois coups de fusil dans le dos. Maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunte, les avocates de Jacqueline Sauvage, dénoncent une décision “incompréhensible et choquante”. Le parquet a déjà annoncé qu’il allait faire appel.

Mise en ligne le 12/08/2016

Sur le même sujet