bfmtv

Macron: l'assassinat du préfet Erignac "ne se justifie pas, ne se plaide pas"

L'assassinat du préfet Claude Erignac, commis à Ajaccio par un commando nationaliste il y a vingt ans jour pour jour, "ne se justifie pas, ne se plaide pas, ne s'explique pas", a déclaré ce mardi à Ajaccio Emmanuel Macron lors d'une cérémonie d'hommage. (L'oeuvre "1 homme, 1 place" érigée à la mémoire du préfet Claude Erignac est réalisée par Emmanuel Saulnier et de Sébastien Gschwind).

Mise en ligne le 06/02/2018

Sur le même sujet