Ce contenu n'est plus disponible
BFM Paris

Lycéens interpellés à Saint-Denis: "Ils se sont retrouvés pris en étau" dit leur avocate

Huit mineurs ont été présentés à un juge pour enfants mercredi, au tribunal de Bobigny, après les violences survenues dans plusieurs lycées de Saint-Denis mardi. Pour leur avocate, "la plupart d'entre eux" auraient été interpellés par erreur alors qu'ils étaient "prix en étau" entre la police et les casseurs. Des parents qui ont exprimé leur malaise après l'interpellation initiale de 55 jeunes dénoncent de leur côté une "bavure policière".

Mise en ligne le 10/03/2017

Sur le même sujet